L'impression Code Barre

  • + 33 (0)1 64 86 24 67
  • + 33 (0)1 64 86 21 40
  • ZA de Courtaboeuf
  • 4 Avenue de Andes
  • 91941 Les Ulis
  • Nous contacter
Mon panier

Le panier est vide.

Voir mon panier Régler mes achats

L'impression Code Barre

Comment obtenir une bonne qualité d’impression de code barres au meilleur coût ?

Bonne résolution, excellents contrastes, qualité d’impression constante, robuste, économique, rapide, connectable…
Différentes technologies s’opposent ou se complètent pour répondre aux besoins d’identification d’une entreprise. Informez vous et sélectionnez la technologie qui convient à votre entreprise en répondant à vos impératifs de production.

Si la qualité d’impression est un paramètre important lors d’impression de code à barres, de bons résultats sont obtenus en sélectionnant un support en adéquation avec le ou les environnements que rencontreront vos produits ou documents au cours de leur vie.

Quelles sont les différentes technologies non dédiées permettant l’impression de code barres ?

Comment ça marche ? « Les imprimantes matricielles »

Le principe de fonctionnement des imprimantes matricielles repose sur de petites aiguilles qui viennent frapper un cylindre sur lequel est placé le support d’impression (étiquette).L’encrage est assuré par un ruban positionné entre les aiguilles et le document.
Le ruban encreur est déroulé à plusieurs reprises et doit être remplacé lorsque la densité d’encre est insuffisante.

Quels sont les avantages des imprimantes matricielles ?
  • Faibles coûts d’impression
  • Grande largeur d’impression
  • Robustesse
Quels sont les inconvénients des imprimantes matricielles ?
  • Impression bruyante
  • Point d’impression rond
  • Qualité d’impression médiocre, voir incompatible avec les codes à barres haute densité
  • Rarement adapté aux impressions sur rouleaux d’étiquette

Comment ça marche ? « Les imprimantes à jet d’encre bureautique »

Les imprimantes à jet d’encre réalisent l’impression par projection d’une encre liquide sur le document.
Le point d’impression minimum manque de précision car la goutte d’encre arrive à grande vitesse sur le support d’impression pour s’éclater en de minuscules petites gouttelettes réparties autour du point principal.

La netteté du tracé est de ce fait réduite et peut limiter la décodabilité du code à barres.

Quels sont les avantages des imprimantes à jet d’encre ?
  • Souplesse de mise en page
  • L’imprimante peut être utilisée pour d’autres tâches bureautiques
  • Grande largeur d’impression (A3+)
Quels sont les inconvénients des imprimantes à jet d’encre ?
  • L’impression d’étiquettes est réalisée sur planche
  • Point d’impression rond
  • Qualité d’impression moyenne malgré des résolutions élevées
  • Coût des encres
  • Inadapté à une utilisation intensive.

Comment ça marche ? « Les imprimantes lasers »

L’impression sur imprimante laser est réalisée avec une grande précision. L’encre solide presque réduite à l’état de poussière est attirée sur un block photorécepteur sensibilisé par le rayon laser.

L’encre est alors déposée sur le support d’impression puis passée dans un four afin d’être fixée.

L’imprimante laser est à même de répondre à de faible besoin d’étiquetage.

Le principe d’impression supposé économique se transforme en véritable gouffre financier dès lorsqu’il s’agisse d’imprimer des code à barres nécessitant une quantité d’encre importante (4 à 5 fois plus que l’impression d’un texte de 1000 caractères).

Quels sont les avantages des imprimantes laser ?
  • Souplesse de mise en page
  • L’imprimante peut être utilisée pour d’autres tâches bureautiques
  • Grande largeur d’impression (A3)
  • Qualité d’impression élevée
Quels sont les inconvénients des imprimantes laser ?
  • L’impression d’étiquettes est réalisée sur planche
  • Les étiquettes doivent utiliser une colle supportant le passage par le four
  • Point d’impression rond
  • Coût du consommable pour des taux de noircissement important
  • Inadapté à une utilisation intensive.

Quelles sont les différentes technologies dédiées à l’impression de code barres ?

Comment ça marche ? « Les imprimantes thermiques »

Les imprimantes thermiques fonctionnent à partir d’un support traité qui noircit par réaction chimique sous l’effet de la chaleur. Le support passe sous la tête thermique de l’imprimante qui est composé de « points chauffants ».

Quels sont les avantages de l’imprimante thermique ?
  • Si l’imprimante est uniquement thermique elle sera mécaniquement plus simple, puisqu’on n’utilise pas de ruban thermique.
  • On évite ainsi les problèmes de détection de ruban, de réglage d’embrayage sur les axes pour le film, les problèmes de plissage du ruban ...
  • Le changement de consommable est plus rapide puisqu’on ne change que le support (ex : rouleau d’étiquettes...)
  • Les imprimantes thermiques sont capables de fonctionner en thermique ou en transfert thermique, moyennant une option disponible sur la plupart des modèles existant.
Quels sont les inconvénients des imprimantes thermiques ?
  • Un des inconvénients majeurs du thermique direct est la faible durée de vie de l’étiquette puisqu’elle va réagir à toute source de chaleur. Son utilisation sera le plus souvent réservée aux applications de courte durée (de quelques heures à quelques semaines).
  • L’étiquette thermique est aussi très sensible au frottement ce qui peut rendre la lecture de code barres difficile d’autant plus que certains supports thermiques ne sont pas compatibles avec la lecture infrarouge des scanners.
  • La durée de vie de la tête thermique est souvent réduite (inférieur à 30 km) surtout si le support n’est pas de « bonne qualité », nous avons en effet un phénomène d’abrasion important entre le support et la tête thermique. Celui-ci peut être encore plus important dans le cas d’un support pré imprimé non adapté et dans ce cas, on peut descendre à une durée de vie inférieure à 5 km !

Comment ça marche ? « Les imprimantes transfert thermiques »

L’imprimante à transfert thermique fonctionne sur le même principe que l’imprimante thermique hormis le fait que l'on utilise dans ce cas un support non traité et du film thermique.

Le film thermique passe entre la tête thermique et le support à imprimer, la tête d’impression thermique va permettre de transférer l’encre du ruban sur le support.

Quels sont les avantages des imprimantes transfert thermique ?
  • La vitesse d’impression ! Certain modèles impriment une page A4 en 1 seconde !
  • La durée de vie de l’étiquette est importante, avec une très bonne tenue à la température, à l’abrasion et aux solvants (en fonction du support et du film utilisés). Il existe une grande variété de supports (papier, synthétique ...).
  • La durée de vie de la tête d’impression thermique est importante, généralement entre 50 et 100 Km et parfois plus ! Le ruban thermique joue un rôle protecteur pour la tête, en effet, il possède, lorsqu’il est de bonne qualité, une fine couche à base de produits siliconés qui, au contact de la tête, réduit le coefficient de frottement.
  • La lecture infrarouge des scanners ne pose aucun problème.
Quels sont les inconvénients d’une imprimante à transfert thermique ?

Les imprimantes à transfert thermique mettent en œuvre une mécanique plus complexe liée à la présence du ruban encreur.

Le changement de consommable est plus long puisqu’on utilise une bobine d’étiquettes et une bobine de ruban thermique.

Quel est le prix de revient d’une étiquette imprimée en transfert thermique ?

Pour une même qualité, les étiquettes thermiques sont nettement plus chères que les étiquettes standard non traitées, il faut cependant ajouter le prix du ruban pour la technologie à transfert.

Le prix de revient de l’impression thermique directe (étiquette thermique) et l’impression transfert thermique (étiquette + ruban) est donc, financièrement parlant, quasiment équivalent. Ceci étant, il existe des supports standards non traités qui permettent une très bonne tenue en température, aux solvants, aux frottements et donne l'avantage au transfert thermique. De même, l'impression sur matières particulières (synthétiques), impose en règle générale la technologie à transfert thermique.

Quelles sont les principales différences des nombreux modèles disponibles ?

Il existe sur le marché une large gamme de choix pour ce qui est de l’imprimante industrielle à transfert thermique. Une des caractéristiques essentielles est la largeur d’impression, chacune des largeurs répondant à un type d’application bien précis. Nous avons aujourd’hui globalement trois largeurs de tête d’impression :

  • L’imprimante avec une tête de 110 mm de large couvre 80 % des applications et permet l’impression des étiquettes « produit » ainsi que les étiquettes « carton ».
  • L’imprimante avec une tête de 160 mm de large permet d’imprimer les étiquettes palettes au format A5 ainsi que les étiquettes à la norme GALIA.
  • L’imprimante avec une tête de 210 mm de large permet d’imprimer des étiquettes au format A4, essentiellement pour les applications chimie (ex : Étiquetage de fûts...)

D’autres caractéristiques telles que la vitesse d’impression, la résolution d’impression, la capacité mémoire, les options possibles... mais aussi la robustesse influent sur le choix du matériel et déterminent le prix de l’imprimante.

Comment ce définit la vitesse d'impression d’une imprimante thermique et quelle en est l’importance ?

La vitesse d’impression est exprimée en mm/s. Les systèmes d’impressions actuels ont des vitesses variant entre 50 mm/s et 300 mm/s en moyenne.

ATTENTION : Noter que la qualité de l’impression dépend pour beaucoup de la vitesse d’impression. Une qualité de support et d’encre adéquate est indispensable pour obtenir de bonne qualité d’impression à haute vitesse !

Pour résumer : imprimer à de grandes vitesses suppose l’utilisation de consommables adaptés, souvent plus coûteux.

Comment obtenir une qualité d'impression en adéquation avec vos contraintes ?

La qualité d’impression dépend de plusieurs paramètres, entre autres, de la qualité du support, du type de ruban associé au support mais aussi des réglages de l’imprimante.

Choisissez bien le couple support ruban ou demandez nous conseil pour obtenir un résultat qui correspond à vos besoins. En effet, la qualité du support ainsi que les contraintes auxquelles doit répondre l’impression (en terme de durée de vie et résistance à diverses agressions) déterminent généralement de la qualité du ruban à utiliser.

Quels sont les réglages important pour une imprimante transfert thermique ?

Les réglages mécaniques :
  • La qualité du rouleau caoutchouté (le platen roller en anglais) qui se trouve sous la tête d’impression.

    Nettoyez-le fréquemment de façon à vous assurer qu’aucun dépôt ne minimise l’appui de la tête sur le support.

  • Le réglage de la tête d’impression est également important après remplacement de celle-ci, résistance ohmique de la tête, tension d’alimentation pour l’étalonnement, parallélisme de tête sur le rouleau caoutchouté... autant de paramètres à vérifier et ajuster si nécessaire.
  • Un autre point peut nuire à une bonne qualité d’impression, il s'agit du phénomène de plissage du ruban.

Les réglages comme le parallélisme de la tête, des embrayages des rouleaux, mais aussi la chauffe appliquée à la tête sont des paramètres qui permettent de résoudre ces problèmes.

Les réglages logiciels :
  • Assurez-vous d’adapter votre température de chauffe à la qualité de vos consommables et à la vitesse d’impression.

    En effet, si la température est trop faible, l’impression sera trop claire et les codes à barres illisibles, par contre, si la température est trop élevée, l’impression aura tendance à baver et les codes à barres seront illisibles !

  • Seul un consommable adapté permet l'impression d'étiquette à haute vitesse.

    L’impression des codes à barres ont une particularité liée à leurs barres parallèles continues. Si celles-ci se trouvent orientées parallèlement au sens d'impression, la chauffe est continue et donc plus nette, contrairement à l'impression dite "en échelle", perpendiculairement au sens de déroulement, ou la chauffe est discontinue.

Quelles sont les résolutions disponibles et que définissent-elles ?

La résolution de l’impression s’exprime généralement en dpi (dots per inch) ou encore en points/mm.

La résolution la plus courante est 203 dpi ou 8 points par mm. Il existe également du 300dpi (12 points/mm) et depuis peu du 600 dpi (24 points par mm).

Les têtes de résolution inférieures à 203 dpi par exemple 152 dpi tendant à disparaître.

Une tête d’impression 203 dpi de 110 mm de large est donc constituée d’une ligne 8*110 = 880 points chauffants.

Plus la résolution de la tête est grande, c’est-à-dire, plus il y a de points chauffants par mm, plus on pourra imprimer des petits caractères de bonne qualité, des petits codes à barres ou codes 2D.

La différence est également visible sur les logos ou autres graphiques pixellisés à faible résolution.

Pourquoi les imprimantes thermiques on-t-elles besoin d’autant de mémoire ?

La capacité et le type de mémoire dépendent des modèles d'imprimante, elle détermine la longueur maximale d'impression.La capacité mémoire peut devenir une contrainte dès que l'impression est composée de nombreux logos. En effet ils occupent une place importante dans le poids du fichier transmis.

La mémoire utilisable des imprimantes à transfert thermique est répartie en deux zones :

  • Une partie mémoire utile.

    C'est l'espace mémoire qui est utilisé lorsqu'on imprime une étiquette.

    Cet espace appelé aussi mémoire vive est composé de mémoire RAM.

    Cette mémoire perd toutes ses informations après un arrêt de la machine. Elle est utilisée pour composer l’image de votre étiquette point par point (BITMAP)

  • Une partie mémoire additionnelle, souvent en option.

    C'est un espace qui permet de stocker des informations permanentes (conservées après arrêt de la machine), telles qu'une police particulière ou un logo fréquemment utilisé, et ainsi éviter la transmission de cette information à chaque impression.

    Ce support d'information se présente sous la forme de mémoire flash interne, de module mémoire externe ou encore de carte PCMCIA.

Quelles sont les options courantes sur imprimante transfert thermique ?

La plupart des imprimantes disposent de nombreux accessoires optionnels parmi lesquels :

  • Le Peel-off ou pré-décollement vous permet d’obtenir vos étiquettes une à une. Vous récupérez une étiquette, la suivante s’imprime et se pré-décolle du support siliconé.
  • Le cutter ou massicot vous permet d’obtenir des étiquettes de dimension variable, selon vos besoins, depuis un support continu.
  • Les extensions mémoires vous permettent de stocker des formats d’étiquettes ou des graphiques afin de limiter les temps de transfert d’informations ou encore d’accroître la longueur maximale d’une impression.
  • Le mode rembobinage vous permet d’obtenir un rouleau d’étiquette complet et personnalisé ou sérialisé, prêt à répartir sur chaque point de dépose.
  • L'horloge temps réel qui vous permet de dater vos éditions réalisées depuis un masque appelé depuis un appareil (automate, balance…).
  • Les connections supplémentaires vous permettent de relier votre imprimante à votre réseau local filaire ou sans fils, ou encore à votre réseau série (RS48X)...

Des questions ou suggestions, contactez nous !